BAM! Les process selon les startups

0
4963

BAM!… Les process ?

Les process représentent l’ensemble des étapes qui permettent la concrétisation d’un objectif de l’entreprise. Souvent lourds et contraignants, ils ont tendance à figer le mode opératoire de l’entreprise. Dans un monde où il faut sans cesse évoluer et s’adapter à toute vitesse, les process n’auraient plus leur place.

Pourtant, il faut savoir faire la différence entre un bon et un mauvais process. La mise en place de bons process peut permettre la réalisation de projets complexes, à plus forte raison lorsque la vie de plusieurs milliers d’usagers est en jeu : c’est le cas par exemple dans l’aéronautique ou la construction de grands ouvrages d’art. Certains process peuvent prévoir leur propre révision au fil de l’eau et donc être refondus à échéance régulière – comme c’est le cas en développement informatique.

A contrario, la mise en place de mauvais process va ralentir l’exécution d’une tâche, non sans infliger à l’organisation une perte de productivité ou des incohérences. Ainsi d’une organisation, comme Amazon, où chaque équipe peut recruter suivant ses propres critères. Ainsi, également, de la Sécurité Sociale, où l’expérience en ligne est vérolée par des étapes de rematérialisation papier (après s’être inscrit en ligne sur Ameli, il faut attendre plusieurs jours la réception d’un mot de passe qui est envoyé… par courrier). Pour une entreprise, la mise en place de mauvais process peut conduire à sa perte.

L’objectif de cette conférence “BAM! Les process selon les startups », proposée par Oussama Ammar (associé fondateur de TheFamily), est de discuter dans quelle mesure les startups ont réussi à s’approprier et faire évoluer les bons process et comment elles ont su innover dans la façon de les mettre en place.

Consultez les slides ici: 

  1. Les process.
  2. Les startups – Changes la donne.
  3. Les startups – Besoin de rechercher l’excellence, contrainte culturelle.
  4. Dans une startups il faut accorder de la valeur à ce qui en a vraiment. LES PROPOSITIONS DE VALEUR SONT PARTOUT.
  5. Les startups – La plupart des entreprises réduisent les libertés au fur et à mesure où elles grandissent.
  6. Augmente la complexité. La croissance.
  7. Les startups  – Souvent, la croissance diminue le vivier des meilleurs.
  8. L’émergence du CHAOS Complexité % des employés à haute valeur ajoutée Le chaos & les erreurs se placent ici – le business est devenu trop complexe pour être mené de façon informelle avec ce niveau de compétence des employés.
  9. Les process – Personne n’aime les process – Apparaissent nécessaires en comparaison de la peine endurée – « Il est temps de grandir » devient le mantra des professionnels du management émergence des process pour contrer le chaos.
  10. Se focaliser sur les process pousse les meilleurs éléments à partir % des employés à haute valeur ajoutée.
  11. L’héroïne à court terme Les Process PROCESS =
  12. Le marché change Les Process ET PUIS…
  13. Les process sont nuisibles Les Process …ALORS
  14. Voilà pourquoi les bonnes startups ont une réponse alternative à la croissance % des employés à haute valeur ajoutée Complexité du business
  15. Rester concentré
 Peu de contrôle Culture & Confiance Startups ALTERNATIVE
  16. Adhésion à la culture des process VS Culture de la créativité, de l’auto-discipline, de la liberté et des responsabilités Startups AVEC LES BONNES PERSONNES.
  17. n’est jamais totale Contrôle a priori & a posteriori Startups LA LIBERTÉ.
  18. Ne se négocie PAS Les process L’ETHIQUE.
  19. Préviennent des désastres irrévocables Les process LES BONS PROCESS.
  20. La plupart du temps, une récupération rapide est un bon modèle 1. Régler les problèmes rapidement Ceux qui ont une haute valeur ajoutée font peu d’erreur 2. Faire la différence entre un marché où les problématiques de sécurité sont vitales (Médecine, Nucléaire) ET un marché de création et d’innovation 3. Il vaut mieux prévenir que guérir : on considère qu’une erreur évitée coute moins cher qu’une erreur à réparer OUI pour le secteur de la manufacture PAS TELLEMENT dans un environnement innovant.
  21. BONS PROCESS VS MAUVAIS PROCESS Les bons process permettent aux meilleurs de faire plus – Informer les autres que vous êtes en train de mettre à jour le code – Se conformer au budget établi chaque trimestre pour éviter des arbitrages de dépenses entre départements – Plannifier des réunions de stratégie et de suivi régulièrement.
  22. BONS PROCESS VS MAUVAIS PROCESS Les mauvais process essayent d’éviter des erreurs réparables – Demander une autorisation pour une dépense de 5K€ – 3 personnes doivent donner leur accord sur la créa d’une bannière de pub – Faire une demande d’autorisation spéciale pour accrocher un poster au mur – Faire valider les projets à plusieurs niveaux – Avoir 10 personnes pour faire passer un entretien à 1 candidat.
  23. BONS PROCESS VS MAUVAIS PROCESS Les mauvais process essayent d’éviter des erreurs réparables – Demander une autorisation pour une dépense de 5K€ – 3 personnes doivent donner leur accord sur la créa d’une bannière de pub – Faire une demande d’autorisation spéciale pour accrocher un poster au mur – Faire valider les projets à plusieurs niveaux – Avoir 10 personnes pour faire passer un entretien à 1 candidat.
  24. Les process Les mauvais process ont tendance à s’insinuer On essaye de se débarasser des règles dès que possible LE MONSTRE RAMPANT.
  25. Process financier Agir dans l’intérêt de TheFamily Les process EXEMPLE.
  26. MERCI MERCI @daedalium.